logo
  • que faire à saint martin
    que faire à saint martin A Saint Martin, sur terre comme sur mer, chacun trouvera son bonheur...

    Activités à Saint Martin
  • saint martin, l'île de la gastronomie
    saint martin, l'île de la gastronomie Partez à la découverte des innombrables saveurs de Saint-Martin...

    Les Restaurants de Saint Martin
  • saint martin, zoom sur...
    saint martin, zoom sur... Chaque mois, Saint Martin vous invite à la découverte des spécificités de l'île...

    Zoom sur...
  • une année à saint martin
    une année à saint martin Saint-Martin vibre au rythme de nombreuses manifestations qui font découvrir la richesse de ses traditions et de son patrimoine.

    L'Agenda
  • destination saint martin
    destination saint martin Partez à la découverte de Saint-Martin, la "Friendly Island"...

    Saint Martin
  • se loger à saint martin
    se loger à saint martin Des hôtels de charme ou de luxe aux authentiques résidences de vacances, des villas de rêve... Saint-Martin offre des possibilités d'hébergement multiples.

    Les Hébergements
  • saint martin plus qu'ailleurs
    saint martin plus qu'ailleurs Saint Martin, toujours plus de plaisir et de découverte... Photos, vidéos, fonds d'écran...

    Saint Martin, toujours plus

Bernard Chance - Interview "Noël"

Portrait... Bernard Chance

bernard-chance

saint martin Bonjour nous sommes sur le Front de mer de Marigot avec Bernard Chance !
Alors Bernard, je sais que vous êtes plus à l’aise en anglais donc l’interview se fera dans cette langue.
Présentez-vous...

« Je m’appelle Bernard Chance. Je suis né à Grand Case en 1948. J’ai quitté Grand Case quand j’avais 10 ans et j’ai vécu 25 ans aux Etats-Unis puis je suis revenu à St-Martin car mon île me manquait. Je ne l’ai jamais oublié pendant toutes ces années où je vivais aux Etats-Unis. »


saint martin Bernard, nous approchons des fêtes de fin d’année donc de Noël, que représente cette fête pour vous ?

« Quand nous étions petits dans mon village, Noël était la période de l’année pendant laquelle nous nous retrouvions tous. Pour moi qui vivais aux Etats-Unis c’était l’occasion de rentrer au pays. C’était l’occasion d’être ensemble et un moment de partage. Les fêtes duraient d’ailleurs semaines puisque à Saint-Martin puisque les festivités commençaient depuis le 11 novembre à la fête de Saint-Martin au Quartier d’Orléans, puis il y avait Noël bien sûr et ensuite Boxing day ! Les familles passaient leur temps à cuisiner et on se réunissait les uns chez les autres pour des sérénades. Les sérénades étaient de petits groupes qui jouaient de la musique acoustique en chantant. On allait donc de maison en maison pour manger, boire la boisson traditionnelle le guavaberry, pour palabrer, etc. Et si nous n’allions pas chez un tel ou chez une tel, ces personnes pouvaient se vexer (rires) - Ils arrivaient parfois que votre volaille disparaisse et que vous la mangiez chez le voisin sans le savoir. Mais tout le monde faisait la même chose donc cela n’avait pas d’importance c’était bon enfant et nous aimions être ensemble – On faisait aussi du pain dans les fours à pain traditionnel ! Enfant, on surveillait la cuisson du pain et si le pain restait trop longtemps sans attention on allait en chiper !
C’est dans cette ambiance que nous avons grandi. Ce sont les souvenirs que j’ai gardé ! »


saint martin Et comment se passait Noël chez vous, à la maison, avec votre famille ?

« Oui nous restions à la maison avec nos parents puisque les autres jours nous étions chez nos cousins, grands-parents, amis, voisins ! Le jour de Noel nous restions entre nous pour ouvrir les cadeaux. On ressortait le 26, le jour de Boxing Day pour nous sur la plage du galion à Coconut Grove pour pique-niquer avec toute la famille et les amis. Cette tradition se perpétue encore et nous faisons la même jour le lundi de Pâques. D’un côté il y avait les hommes qui pariaient autour du pit à coq et les femmes s’affairaient à organiser le déjeuner sur la plage ! »


saint martin Avez-vous une anecdote à partager avec nous, l’arrivée d’une personne qui n’était pas attendu pour les fêtes mais qui vous a marqué, un souvenir … ???

« A l’époque de mon enfance, nous n’étions pas très riches. La plupart d’entre nous étions peu fortunés donc nous ne recevions pas de cadeaux comme ceux que l’on offre aujourd’hui ! Nos cadeaux étaient le plus souvent des fusils avec lesquels on s’imaginaient tuer l’ennemi en criant « bang bang » ! Mais nous avions dans ce temps l’argent n’avait pas d’importance, nous n’en avions pas besoin pour être heureux ! Nous profitions des plaisirs simples de la vie. Aujourd’hui les temps ont changé… »


saint martin Nous sommes presque en 2011, les années passent, les temps ont changé alors comment vous, Bernard, fêtez Noël aujourd’hui ?

« Comme je vous le disais avant puisque je vivais aux Etats-Unis les fêtes se déroulaient en famille quand je rentrais au pays. Aujourd’hui, les choses ont changé et on fête Noël plus discrètement alors je serais chez moi avec ma famille et mes amis proches. Heureusement l’esprit de Noël est toujours là et il y a beaucoup de gens qui continuent à faire comme avant et se rendre les uns chez les autres. D’ailleurs je conseille à tous les gens qui souhaitent venir découvrir de leur faire pendant les fêtes car ils se sentiront aussi chez eux car nous sommes plus accueillants que jamais ! Ce n’est pas pour rien qu’on appelle Saint-Martin la « Friendly Island » ! Avec mon groupe, on continue à se produire pendant les fêtes sur le boulevard de Grand Case et comme au temps des sérénades on se déplace tout le long du boulevard. Il y a aussi une parade ! »


saint martin Justement Bernard, parlez-vous des Jolly Boys ?

« Les Jolly Boys est un groupe de soixantenaire qui joue et chante de la musique et des chants traditionnels de Saint-Martin. On joue du Calypso, de la soca, du country western, … mais on joue aussi des airs plus adaptés aux dîners. Récemment nous étions aux Etats-Unis en tournée et j’ai été surpris du nombre de personnes qui ont entendu parler de Saint-Martin ou qui sont déjà venus et qui ont apprécié notre musique ! Je les invite donc à fêter Noël chez nous ! »


saint martin Mais Bernard, les Jolly Boys est un groupe récent ! Qui êtes-vous ?

« Le groupe n’existe que depuis 4 ans et croyez moi ou non, je suis le seul membre du groupe à ne pas savoir jouer d’un instrument ! Je suis en quelque sorte le manager, le technicien, etc. Maintenant je me suis pris au jeu et je me suis mis au chant et à apprendre à jour d’un instrument, cela me plait beaucoup ! Tous les autres membres du groupe joue du steel pan depuis leur plus âge. Le steel pan est l’instrument par excellence aux Antilles ! Comme les familles n’avaient pas d’argent pour acheter des trompettes, des guitares ou des saxophones, les gens ont commencé fabriquer les steel pan en faisant bruler les futs dans lesquels arrivant le pétrole. Les musiciens de notre groupe qui ont mon âge c'est-à-dire 60 ans ou plus et même les autres musiciens de l’île ont tous appris la musique à l’époque avec le steel drum ! »


saint martin Que racontez-vous dans vos chansons, que veut dire votre musique, quel message cherchez-vous à faire passer car vous jouez principalement de la musique traditionnelle saint-martinoise ?

« En effet, nous jouons de la musique traditionnelle saint-martinoise qui est une musique festive et joyeuse ! Nous refusons de parler de violences et des sujets qui préoccupent notre société aujourd’hui. Nous essayons de garder un message positif, de joie, de partage comme au temps du String Band ! D’ailleurs le plus ancien groupe de String band de Saint-Martin sont Tanny and the Boys ! Nous essayons de continuer à faire vivre les plus anciens airs de Saint-Martin et ceux de Tanny and the boys, groupe qui existe depuis) plus de 50 ans aujourd’hui !
Les Jolly Boys sont eux peu les successeurs de ce groupe mythique saint-martinois !
On espère d’ailleurs voir naitre prochainement un groupe de jeunes car nous avons déjà plus de 60 ans. Un groupe de jeunes chanteurs et musiciens qui souhaite continuer à perpétrer nos traditions à travers la musique traditionnelle saint-martinoise. Car si on perd ses traditions, si on perd sa culture on perd son identité !... »


saint martin Bernard, merci !
Avez-vous un message à faire passer à quelques jours de Noël ?

« Oui, merci. Je souhaite à toutes et à tous un très joyeux Noël. Nous sommes en train de traverser une période difficile mais il faut garder espoir et essayer de profiter de tous les bons moments ! J’ai envie de dire à tous ceux qui ont envie de venir découvrir Saint-Martin qu’ils le fassent sans hésiter même pendant les fêtes car c’est encore un des endroits sur terre où il règne une atmosphère des plus chaleureuse… »

saint martinsaint martinsaint martinsaint martin

idimweb