logo
  • saint martin plus qu'ailleurs
    saint martin plus qu'ailleurs Saint Martin, toujours plus de plaisir et de découverte... Photos, vidéos, fonds d'écran...

    Saint Martin, toujours plus
  • saint martin, zoom sur...
    saint martin, zoom sur... Chaque mois, Saint Martin vous invite à la découverte des spécificités de l'île...

    Zoom sur...
  • saint martin, l'île de la gastronomie
    saint martin, l'île de la gastronomie Partez à la découverte des innombrables saveurs de Saint-Martin...

    Les Restaurants de Saint Martin
  • que faire à saint martin
    que faire à saint martin A Saint Martin, sur terre comme sur mer, chacun trouvera son bonheur...

    Activités à Saint Martin
  • destination saint martin
    destination saint martin Partez à la découverte de Saint-Martin, la "Friendly Island"...

    Saint Martin
  • une année à saint martin
    une année à saint martin Saint-Martin vibre au rythme de nombreuses manifestations qui font découvrir la richesse de ses traditions et de son patrimoine.

    L'Agenda
  • se loger à saint martin
    se loger à saint martin Des hôtels de charme ou de luxe aux authentiques résidences de vacances, des villas de rêve... Saint-Martin offre des possibilités d'hébergement multiples.

    Les Hébergements

La'Rich

Portrait... La'Rich

larich-1 La'Rich, Peintre, poète, peinture sur corps

« Art, c’est qui je suis, c'est ce que je suis et c'est tout ce que j'ai toujours rêvé d'être. C’est ce qui rythme mon âme, c’est l'essence de mon être».

Née le 7 décembre 1984, cette artiste locale impressionne depuis son plus jeune âge dans sa manière de peindre. Lucinda Audain commence à peindre dès l’âge de 6 ans. Depuis elle s’est toujours considérée comme une artiste.


C’est son oncle qui l’initie au dessin et à l’art en la faisant poser comme modèle. « J’ai peint et dessiné sur tout ce qui me tombait sous la main, il m’arrivait de peindre sur les murs de ma chambre, sur mes livres scolaires et même sur le corps de mon petit cousin ». A 15 ans, elle commence à prendre des cours avec l’artiste Ruby Bute, qui la prend sous son aile et devient rapidement son mentor. Sous l’influence de Ruby, elle apprend différentes techniques de peinture telle que l’acrylique, le pastel et la peinture à l’eau.

Le premier vernissage de Lucinda à l’âge de 16 ans, est organisé lors de l’ouverture du centre Basilia Sister au Saint John’s Ranch pendant lequel elle vend presque toutes ses toiles. A la suite de cela, l’artiste expose ses peintures dans plusieurs lieux de l'île avant de délaisser un temps la peinture dans le but de poursuivre ses études. « Je voulais intégrer une école des Beaux Arts mais cela n’a pas été possible. En 2002, l’Art n’était pas sur la liste des filières pour lesquelles l’Etat attribuait une bourse d’études. Ca m’a complètement abattu».

Lucinda arrête de peindre pendant 4 ans pour se consacrer à ses études de Management au Pays Bas. En 2006, elle renoue avec passion pour la peinture grâce à un programme d’échange de l’Université d’Arizona, c’est à ce moment là que nait La’Rich. C’est dans un atelier d’art avec des grandes baies vitrées, des chevalets dans tous les coins, de la térébenthine teintant l'air, des murs dont s’élevaient une odeur de peinture fraiche et des éclaboussures de peintures sur le plancher, où La’Rich apprend les fondamentaux de la peinture à l’huile. Son séjour en Amérique même court lui permettra d’acquérir une expérience et une technique qui sont visibles dans son travail aujourd’hui.

En 2008, La’Rich revient sur son île et décide de réintégrer la communauté artistique de l’île. Elle s’associe alors avec Stéphanie Thanyi et les sœurs Trimborn et présente ses œuvres à l’exposition annuelle « Art Off the Main» à Manhattan en collaboration avec la Galerie Diaspora de Miami. Elle réalise ensuite sa première exposition en solo, intitulée « Finding La’Rich » à l’Hôtel de la Collectivité de Marigot où elle expose ses premières œuvres. Des couleurs vibrantes enduisent la toile de l’artiste pour révéler son subconscient. La’Rich travaille à la limite de l’abstrait et surréaliste, son subconscient suit une force suprême qui retranscrit ses émotions et créer une image.

D’expositions en récitals de poésies, La’Rich se fait un nom. Désormais, l’artiste cesse de peindre sur toile pour se consacrer à la peinture sur corps. De magnifiques dessins couvrent le corps de ses modèles. Elle travaille en étroite collaboration avec de nombreux photographes locaux qui capture l’essence de ces œuvres d’Art vivantes. En 2011, La’Rich a pour projets de s’envoler pour l’étranger afin de poursuivre ses études d’Art.

Visiter le site de La'Rich

 
 
 

larich-0larich-3larich-3
 

saint martinsaint martinsaint martinsaint martin

idimweb